Bourse et patrimoine – n°21

La sélection végétale, un progrès continu contribuant au respect des grands enjeux alimentaires mondiaux.

 Si les perspectives de croissance court terme des marchés boursiers et financiers se révèlent parfois aléatoires, celles plus long terme des marchés agricoles ne semblent laisser que peu de place à l’incertitude. Ainsi, la FAO et l’OCDE estimaient encore récemment que nourrir 9 milliards de personnes en 2050, nécessitera d’augmenter la production alimentaire mondiale de 60 % d’ici là. Cet accroissement de la production agricole proviendra à plus de 2/3  de la hausse des rendements compte-tenu de la faible extensivité des surfaces de terres arables (bien que quelques réservoirs demeurent au sein de certains continents). Dans ce contexte, l’amélioration des performances des semences est au cœur des enjeux et représente un puissant levier.

Lire la suite

Les commentaires sont fermés.