Pause

Depuis l’élection de Donald Trump le 8 novembre 2016, le Dow Jones a progressé de 32%, le S&P 500 de 24.5%, le Nasdaq de 34.5%, sans pour autant que le président américain n’ai réussi à concrétiser ses promesses de campagne. Les indices européens ont suivi avec retard, en hausse de 20% pour le Stoxx 600 et 25% pour le CAC 40.

2019 sera fait de hauts et de bas : et heureusement !

La croissance plie mais ne rompt pas.

Un trou d’air sur le commerce et la croissance mondiale est possible en début d’année. L’incertitude politique a une incidence sur le comportement des chefs d’entreprise et pourrait lourdement peser sur le secteur manufacturier.

 

Lire la suite :

Historique

Les commentaires sont fermés.