Actualités

Bourse et patrimoine n°33

EDITO Novembre 2017
Je ne peux m’adresser à vous sans évoquer la mémoire de mon père, Gilbert André GOIRAND, fondateur de la FINANCIERE d’UZES.

Lire la suite

Lettre mensuelle - Novembre 2017

Depuis l’élection de Donald Trump le 8 novembre 2016, le Dow Jones a progressé de 32%, le S&P 500 de 24.5%, le Nasdaq de 34.5%, sans pour autant que le président américain n’ai réussi à concrétiser ses promesses de campagne. Les indices européens ont suivi avec retard, en hausse de 20% pour le Stoxx 600 et 25% pour le CAC 40.

Lire la suite

Demande annuelle de dispense d’acompte

Nous vous rappelons que depuis le 1er janvier 2013, les revenus issus de produits de placement sur les comptes-titres ordinaires (hors PEA et Assurance Vie) sont soumis au barème progressif de l’Impôt sur le Revenu (IR) et sont inclus dans la déclaration de revenus.

Un prélèvement automatique et obligatoire au taux de 21 % sur les dividendes d’actions et de 24 % sur les intérêts d’obligations et revenus de créances est appliqué depuis le 1er janvier 2013 sur tout compte-titre ordinaire de personne fiscalement résidente en France. Ce prélèvement représente un acompte d’impôt sur le revenu.

Toutefois, lorsque votre revenu fiscal de référence rempli certaines conditions, vous pouvez demander une dispense de prélèvement qui doit être renouvelée chaque année, en fonction de l’évolution de votre revenu fiscal de référence.

Si vous souhaitez bénéficier de cette dispense pour les revenus de 2018, sous réserve que votre revenu fiscal de référence remplisse les conditions requises, il convient de nous retourner une attestation sur l’honneur au plus tard le 30 novembre prochain.

Vous pouvez consulter et télécharger la demande annuelle de dispense de l’acompte.

Le Mot du Président

EDITO Novembre 2017

Je ne peux m’adresser à vous sans évoquer la mémoire de mon père, Gilbert André GOIRAND, fondateur de la FINANCIERE d’UZES.

Au-delà du chagrin que j’éprouve bien légitimement, c’est aussi pour moi un temps de retour sur le passé, sur ce qu’il a voulu nous léguer, un temps pour analyser nos fondamentaux, un temps de réflexion et de projection vers un avenir où la technologie sera de plus en plus présente et qu’il n’aurait sûrement pas renié.

De son long passé d’Agent de Change, il avait acquis la conviction que les titres avaient une sorte de supériorité sur les autres investissements. Vendant sa Société de Bourse en 1989 comme l’air du temps l’imposait, il a tout de suite eu la vision de l’importance de la gestion privée et voulu fonder ce que l’on appelait alors une Maison de Titres. Peu de ses confrères l’ont fait et nous le remercions tous les jours d’avoir conçu la FINANCIERE d’UZES avec originalité, lui conservant ses métiers historiques, à savoir certes la gestion privée et la gestion collective mais aussi la tenue de compte conservation et une volonté farouche de rester proche du marché et des sociétés cotées en reprenant un accès au marché en 2000.

C’est bien grâce à cette vision, à ses qualités de gestionnaire, à ses convictions et sans doute aussi grâce à une force de caractère hors norme qu’il nous a transmis une formidable Entreprise d’Investissement qui a aujourd’hui toute sa place dans l’univers de la gestion financière.

Nous avons ensuite fait évoluer la FINANCIERE d’UZES vers la gestion de patrimoine et vers plus de services auprès des émetteurs, ces sociétés dont nous sommes si proches et qui font le quotidien des marchés financiers. Nous avons fait plusieurs croissances externes et nous apprêtons à en finaliser une nouvelle d’ici la fin de l’année. Il s’agit d’une Société de Gestion gérant des clients privés mais également plusieurs fonds innovants qui viendront ainsi compléter la gamme des OPC d’UZES GESTION.

Nous avons encore plus concrètement modernisé la maison en déménageant à Paris du 10 au 13 de la rue d’Uzès dans ce magnifique immeuble Eiffel qui nous faisait face depuis tant d’années. De l’avis général, notre nouvel aménagement est beau, fonctionnel mais fidèle à nos principes, il n’est pas ostentatoire. Venez nous rendre visite, nous serons très heureux de vous faire découvrir nos nouveaux bureaux.

Ce déménagement a permis de regrouper les équipes de gestion et de les rapprocher de l’analyse financière tout en dotant les fonctions supports d’une meilleure organisation. La contrainte de surface nous a permis de lancer la numérisation de beaucoup de dossiers et de préparer le chantier important de la digitalisation des ouvertures de comptes. Cela passe par une refonte de notre site internet qui sera le point d’entrée de tous les services que nous vous proposerons en ligne. Je tiens à vous rassurer, toutes ces avancées se feront dans le respect de l’existant. Il faut avoir à l’esprit que seule la technologie permettra de faire face au véritable choc réglementaire que nous vivons. Nous sommes face à la quatrième révolution industrielle et la FINANCIERE d’UZES se doit d’y participer afin de permettre à ses clients de faire partie de ceux qui la financent.

Comme vous pouvez le constater, la FINANCIERE d’UZES, fidèle à son fondateur, fait face à l’avenir avec tous les atouts dont il l’a dotée !

Dominique GOIRAND